Paris, Black or White

Paris, noir ou blanc

Trois années passées à Paris m’ont permis d’arpenter quelques lieux emblématiques de la ville, de nuit comme de jour, depuis les catacombes jusque dans les hauteurs depuis les sommets de la Tour Eiffel ou de la Grande Arche. Certains monuments sont traités volontairement de manière très sombre pour davantage faire ressortir le contraste de la matière, comme pour la Tour Eiffel ou la Philharmonie de Paris photographiées de jour mais traitées sur un fond sombre. Vous découvrirez aléatoirement dans cette sélection Le Louvre et l’Opéra Garnier, Notre-Dame et le Sacré-Cœur, le Tour Montparnasse et le quartier de La Défense, parmi d’autres ; mais aussi un peu la périphérie avec le Château de Vincennes.

Et afin de garder le meilleur pour la fin, vous trouverez en bas de cette page une série de 4 photographies prises à l’Institut Catholique de Paris. Un lieu chargé de l’histoire de Paris, qui est un vrai terrain de jeu pour s’expérimenter en photographie, à la seule condition d’y être étudiant ou de s’y rendre lors des Journées Européennes du Patrimoine 😉

L’Institut Catholique de Paris

Il y a comme un effet hitchcockien sur ces photographies. On m’a récemment dit que les photographies des cages d’escalier à damier avaient le même plan que dans le film M le maudit de Fritz Lang (1931). La façade photographiée dans sa perspective est l’exemple du style architectural des grands collèges anglais. L’Institut Catholique de Paris reste un lieu idéal pour les amateurs de photographies. L’escalier à colimaçon, lui, est mythique. La vue est un peu clichée car prise maintes fois par les étudiants. Escalier mythique car toujours comparé à celui emprunté par les apprentis sorciers de Poudlard.