Loading Likes...

Le Colérique, 1674-1683

Un homme furieux, allégorie de la colère, est montré dans l’attitude de la marche, prêt à combattre. Avec le bras gauche levé, il tient dans sa main la sangle d’un bouclier aujourd’hui disparu et dans sa main droite, le pommeau d’une épée. Il est accompagné d’un lion rugissant. Cette statue – conçue par Jacques Houzeau (1624-1691) – fait partie de la grande commande passée en 1674 par Colbert et supervisée par Le Brun, qui réalisa une série de dessins sur les thèmes des quatre Eléments, des quatre Saisons, des quatre Parties du Jour, des quatre Parties du monde et des quatre Complexions de l’Homme : c’est à ce dernier ensemble que se rattache Le Colérique, ainsi que Le Sanguin, Le Flegmatique et Le Mélancolique. Houzeau s’est inspiré du dessin de Le Brun, tout en adoptant pour sa figure une attitude plus dynamique. © A.M.


Apollon du BELVÉDÈRE, 1683

Cette statue à été réalisée par l’atelier de Pierre Mazeline (1633-1708). Agréé à l’Académie royale de peinture et de sculpture, Pierre Mazeline a travaillé principalement sur le domaine de Versailles. On lui doit des sculptures du Parc et des jardins du château de Versailles. Il a fait partie de l’équipe de sculpteurs animée par Charles Le Brun, Premier peintre du Roi, pour composer la statuaire du domaine. L’Apollon du Belvédère est une copie romaine en marbre de l’époque antonine d’après un original grec en bronze habituellement attribué à Léocharès, sculpteur de la deuxième moitié du IVe siècle av. J.C. Elle représente le dieu Apollon en marche, tenant à la main ce qui était probablement un arc. Retrouvez cette photo sur le compte Instagram du Château de Versailles.

Ces deux photographies font partie d’une série publiée sur mon compte Instagram, consacrée à quelques unes des 221 sculptures qui ornent les jardins du château de Versailles.

Next Post

Previous Post

Laisser un commentaire

Copyright © 2019 Pierre Belenfant         Galerie   |   A propos   |   Mentions légales